Saison Jeunes Talents au Casino - Victor Métral - Liszt à l'opéra

dimanche 22 janvier 2023 - 18H00 - Casino Barrière Dinard - Saison 2022-2023 - Jeunes Talents Rive Gauche

Il y a théoriquement une différence en une paraphrase et une transcription, cette dernière étant une reproduction de l’œuvre dans une autre instrumentation, comme la réduction d’orchestre à piano, ce qui permettait d’enrichir le répertoire des divers ensembles, mais aussi de faire connaître dans les salons, des œuvres à l’origine pour grand orchestre ou des opéras le plus souvent réduits au piano,   avant les possibilités offertes par l’enregistrement mécanique et la radiophonie.
La paraphrase et au contraire l’appropriation et le commentaire d’une œuvre, par des variations, des ornementations, des  développements composés ou improvisés (notés), souvent entre composition et improvisation notée, dans le style fantaisie.
Si la transcription, en général réduction, permet à la découverte d’une œuvre, la paraphrase fonctionne surtout sur un public qui connaît déjà l’original ou modèle.
Chez Liszt, paraphrase ou transcription sont pratiquement la même chose.
Franz Liszt a beaucoup donné au genre, particulièrement à sa période de bateleur d’estrade, où il se produisait pour conquérir et émerveiller le public de sa fabuleuse virtuosité.
Mais cette virtuosité est mise au service de la description et des émotions, qui font aussi partie de l’impression qu’on veut faire sur le public.

  • Franz Liszt (1811-1886)                           • Paraphrase de concert sur Rigoletto de Verdi – S434 | 1859
  • Franz Liszt (1811-1886)                           • Sarabande et Chaconne d’Almira de Haendel – S181 | 1879
  • Franz Liszt (1811-1886)                           •Récitatif et Romance de Wolfram, de Tannhauser de Wagner – S444 | 1848
  • Franz Liszt (1811-1886)                           •Liebestod, Tristan et Isolde de Wagner – S447| 1867
  • Franz Liszt (1811-1886)                           •Réminiscences de Norma de Bellini – S394 | 1841
  • Franz Liszt (1811-1886)                           •Paraphrase de concert, valse sur Faust de Gounod – S407 | 1861

Artistes

Victor Métral, piano

Victor Métral commence le piano avec Janine Collet, une élève d’Alfred Cortot, puis Sandra Chamoux au Conservatoire de Grenoble. Il rentre...